Vous êtes ici : Accueil Zaclys / Revue de presse

Voir un article

illustration

Capture © Tito

Journal le Monde du 17/06/2018

Messageries, moteurs de recherche... comment se passer de Google, Facebook ou Twitter

 

Extrait : 

Les Chatons sortent leurs griffes
 
Pour accomplir sa mission de ­dégooglisation, Framasoft a lancé le réseau Chatons (Collectif des hébergeurs alternatifs, transparents, ouverts, neutres et solidaires), qui vise à fédérer les initiatives locales, grâce notamment à une charte éthique complète et exigeante. Des prestataires associatifs établis de longue date comme Zaclys (Est de la France), Infini (Finistère) ou L’Autre Net (Paris) ont rejoint le mouvement et conseillent les petits nouveaux pour les aider à démarrer. En mai 2018, le réseau Chatons comptait 58 membres, dont une quinzaine fournit déjà une gamme étendue de services, et les candidatures continuent d’affluer.
[...]

Par Yves Eudes
 

 

Voir l'article sur le site lemonde.fr :

https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2018/06/17/moteurs-de-recherche-messageries-comment-se-passer-de-google-facebook-ou-twitter_5316649_4497916.html

 



125 clics - Créé le 20/09/2018 par Tito - Modifié le 20/09/2018



Réagissez, commentez, discutez ...

InfoSoyez le premier à réagir !


(sert uniquement à vous signaler les réactions)




Partager ?

diaspora  G+  facebook  twitter  Digg  Yahoo  Delicious  Technorati  myspace


Voir d'autres articles en rapport avec celui-ci ?



Stats des clics sur cet article : cliquez ici »



Vous voulez contribuer et publier un article dans cette rubrique ?

InfoMerci de vous identifier ou de vous créer un compte si ce n'est pas déjà fait.


icone user Me connecter :

InfoMerci de saisir vos identifiants.




Me reconnecter automatiquement à chaque visite sur ce navigateur :
               





retour






Plan du site | Aide | Mentions légales | RGPD | Travaux et incidents | Budget | Faire un don | Chouchen | Z pub | Logo et prospectus

© Association la mère Zaclys 1998-2018  - Zaclys v2.5

Suivez nous sur Diaspora, Mastodon, Google+, FaceBook ou Twitter